Caserne Griesberg

-A A +A

casemate griesberg

 

Les fortifications et casernements de Thionville, place forte depuis le Moyen Âge, ont connu de nombreux bouleversements et aménagements aux XVIe et XVIIIe siècles. Ce sont ces fortifications, dépassées par l’artillerie de cette fin de XIXe siècle, qu’outrepassent les Allemands en prenant Thionville en 1870. La ville de cette époque est ainsi cernée de remparts ponctués de bastions défensifs. La garnison allemande s’amplifiant, il devînt nécessaire de construire de nouveaux casernements au sein même de la place.

Pour ce faire, on assiste en 1878, à la construction de deux casernes à l’épreuve des bombes en bordure des courtines. Il s’agit des casernes de Terville, aujourd’hui disparue et Griesberg.

La construction de cet édifice militaire, entreprise avant les travaux de démantèlement des remparts, fut opérée entre les bastions 4 et 5, soit aujourd’hui entre les rues de la vieille Porte et du Manège. D’une longueur d’environ 76 mètres pour 16 mètres de large, la caserne disposait d’un voûtement de 1,63 mètre destiné à la protéger des projectiles.

La Griesberg Kaserne était destinée à accueillir des artilleurs et leur matériel, en l’occurrence le 1er bataillon du Rheinishes Fussartillerie Regiment n°8,régiment ayant participé à la prise, et par là même, à la destruction d’une partie de la cité en 1870. Elle deviendra partie intégrante de la caserne Vauban après 1918 et utilisée militairement jusqu’aux années 1980. Une partie du casernement sera détruit au profit du parking jouxtant le temple protestant.

 The Griesberg barracks

This military building, whose construction was undertaken before the dismantling of the ramparts, was set between bastions 4 and 5, today between rue de la Vieille Porte and rue du Manège. The barracks were about 76 metres long and 16 metres wide, and were protected from projectiles by a 1.63-metre vault. They were intended to accommodate artillerymen and their equipment, namely the 1st battalion of the Rheinishes Fussartillerie Regiment No. 8., a regiment that participated in the capture, and thereby the destruction of part of the city in 1870. The barracks became part of the Vauban Barracks after 1918 and were used for military purposes until the 1980’s.

allemandDie Griesberg Kaserne     

1878 wurden zwei bombensichere Baracken am Rande der Vorhangfassade errichtet: es sind die „Terville und Griesberg“ Kasernen. Der Bau dieses Militärgebäudes erfolgte vor dem Abbau der Stadtmauer zwischen den Bastionen 4 und 5, die zwischen der rue de la Vieille Porte und der rue du Manège stehen. Mit einer Länge von etwa 76 Metern und einer Breite von 16 Metern verfügte die Kaserne über ein 1,63 Meter langes Gewölbe, um sie vor Projektilen zu schützen. Es wird ein integraler Bestandteil Teil der Vauban-Kaserne nach 1918 und militärisch genutzt bis in die 1980er Jahre.

-A A +A

Votre Cadre de Vie

Environnement

STOP AUX MEGOTS JETES SUR LA VOIE PUBLIQUE !

05 Déc. 2019

Tous ensemble pour une ville plus propre !

 

 

La Ville de Thionville travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux, régionaux et frontaliers.


Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public